nl fr en
Q-02 logo
laboratoire de musique expérimentale et d’art sonore
résidence
Bartaku & Karl Heinz Jeron & Ruta Vitkauskaite
24/04/2014 - 07/05/2014

L’ouverture d’Aronia M.



Cette résidence forme la première étape du développement de l’« Ouverture d’Aronia M.», une expérience visant à aider la baie d’aronia dans l’expression de son essence et de ses rapports avec son environnement direct  : une ancienne plantation soviétique au bord d’un village letton qui a été transformé en 1991 d’une monoculture en écosystème biodiversifié.



Chaque année depuis 2009, l’artiste-chercheur Bartaku (Bru) explore et développe la narration de la Plantation 1Ha Aronia M. (1HAMP) dans le cadre de son projet de recherche «  PhoEf  : la secrète poésie de l’effet photovoltaïque  ». En 2013, il a rencontré la compositrice Ruta Vitkauskaite (Lit) et l’artiste du son Karl Heinz Jeron (Ber) et a sondé leur intérêt quant à la création de l’Ouverture d’Aronia M.


Au cours de la résidence Q-O2, les idées en présence seront élaborées et affinées :



La composition entend présenter Aronia M. en laissant s’exprimer ses qualités à travers des gestes musicaux et des expressions musicales. F.i. traduit l’astringence de la baie qui dessèche la bouche et qui enserre la gorge à travers l’utilisation de techniques de chant développées pour la création de sons secs…



Un rôle essentiel est joué par la Machine à égouttage d’aronia de Karl Heinz, qui utilise des méthodes de contact et de non-contact pour mesurer les champs électriques et les processus internes des plantes. La sonification de la baie d’aronia introduit une série de processus indéterminés dans ces fruits rouges dans le but de créer une œuvre musicale aléatoire (prototype > https://www.youtube.com/watch?v=6-MH34-rd8E)



L’Ouverture Aronia M. sera présentée pour la première fois à Aizpute au cours de la période de récolte des baies d’aronia en septembre 2014.



Remerciements à l’Arts Center Serde (Aizpute, Lettonie – www.serde.lv)



***



La Machine à égouttage de baies d’aronia



La sonification de la baie d’aronia par Karl Heinz Jeron



J’utiliserai des méthodes de contact et de non-contact pour mesurer les champs électriques et les processus internes des plantes. La sonification de la baie d’aronia introduit une série de processus indéterminés dans ces fruits rouges dans le but de créer une œuvre musicale aléatoire.



Instruments de musique



Parallèlement à l’aspect aléatoire, l’installation sera étendue par une sorte de clavier sur lequel pourra jouer un musicien. Je pense à deux couches. La première offrira la possibilité de jouer des notes en harmonie, alors que l’autre sera une couche de notes aléatoires. En fonction d’un score ou de la décision du musicien, la couche aléatoire pourra être manuellement appliquée à la couche harmonieuse ou être jouée de façon isolée.

Paysage sonore



Selon l’état électrochimique des baies d’aronia, le son, sa couleur et le volume du son varieront. Ce faisant, une pièce de musique improvisée sera créée à partir de composants électroniques connectés aux baies d’aronia. L’objectif est d’accroître les possibilités pour articuler les variations sonores et développer les qualités musicales et acoustiques de ces fruits rouges en vue d’un concert.

SONS
Rebecca Glover 4/5/19
Peter Ablinger 27/4/19
Marc Matter 3/5/19


Q-O2 reçoit le soutien de la Communauté Flamande, VGC et Creative Europe
Q-O2
Quai des charbonnages 30-34
B-1080 Bruxelles
T: +32 (0)2 245 48 24
F: +32 (0)2 245 48 24
info@q-o2.be